Laetitia Bernard

COUPS DE COEUR

ajouter aux favorisenvoyer à un ami

• • • EN ANNEXE À CET ARTICLE :

fermer

envoyez un lien vers cette page à un ami
(les données ne sont pas conservées)

envoyer

laetitia bernard, cavalière non voyante

• Elle soutient

YVOIR -  « Opération BRESIL »

Laetitia soutient l'Opération Brésil d'Yvoir.

Décrite dans le document ci-joint, cette initiative se décline autour de 3 projets :

  • la création d’un Centre de Diagnostic Précoce des maladies ophtalmologiques, à Alagoinhas (Etat de Bahia),
  • le Bahia Tandem Tour 2009 : périple en tandem d’Alagoinhas à Salvador de Bahia par de jeunes aveugles brésiliens et français,
  • un projet d’intégration de personnes déficientes visuelles dans la coopérative Bijunatu.
     

Chevauchées Célestes - Randonnée à cheval dans les Monts Célestes, au Kirghizistan

Le projet

Un raid à cheval mènera un groupe de jeunes non-voyants à travers les Monts Célestes du Kirghizistan.
6 jeunes français et 6 jeunes kirghizes, qui seront initiés avant leur départ à la pratique équestre, voyageront ensemble à la découverte de la vie des nomades éleveurs de chevaux. Ils évolueront dans un paysage de montagnes, de glaciers, de déserts et logeront dans les yourtes traditionnelles.
Ils pourront échanger impressions et expériences par l’acquisition, avant leur départ des notions de base respectivement du russe et du français.

D’autre part, ce projet ne sera pas une simple opération ponctuelle, mais aura un prolongement humanitaire. Par exemple : au Kirghizistan, financement d’une bourse d’études à un jeune non-voyant ; en France, soutien d’un projet de vie pour un jeune non-voyant.

Le porteur du projet


L’association strasbourgeoise Yvoir Aventure qui a pour objet d’aider de jeunes aveugles au travers de la pratique sportive et du voyage à accepter leur handicap et à acquérir une plus grande autonomie et confiance en soi.

L’objectif est aussi que par leur exemple ils donnent aux autres aveugles et à leur entourage une image positive de leur problème visuel, loin des clichés misérabilistes.
Yvoir Aventure a été créée par des membres de l’association Yvoir dont l’objet est de soutenir la recherche médicale en ophtalmologie et plus spécifiquement les travaux menés par l’Institut de le Vision dirigé par le Pr José Sahel, à Paris.
L’initiateur du projet et fondateur d’Yvoir est Gérard Muller, 60 ans, pharmacien à la retraite.

La Grande Sœur de cette « aventure » sera la journaliste non-voyante Laetitia Bernard (25 ans), quintuple championne de France d’équitation handisport en saut d’obstacles. Et pour que le plus grand nombre de personnes puissent découvrir et profiter de cette belle histoire, elle réalisera un documentaire télévisé.

Objectif du projet

Les leçons tirées de son expérience personnelle permettent à Gérard Muller de livrer quelques unes de ses clés pour dépasser son handicap et gérer la dépendance qui y est liée.
L’acceptation du handicap est un élément primordial. Elle est la condition sine qua non pour le dépasser, vivre sa dépendance au quotidien, construire sa vie, et se projeter dans l’avenir. Le sport et l’aventure sont des vecteurs privilégiés pour concrétiser cet état d’esprit.

Gérard Muller a déjà eu l’occasion à maintes reprises de mettre en pratique ses idées :

  • en 2007 l’Europe Tandem Tour a conduit 20 aveugles en tandem de Strasbourg à Paris via Luxembourg et Bruxelles (près de 1000 Km),
  • en 2006 : périple, toujours en tandems, au Brésil : Salvador de Bahia – Rio avec des jeunes sourds et aveugles,
  • en 2008, a participé au raid Paris-Pékin à vélo.

Pour les aveugles, le regard que portent les autres sur eux est primordial. La pitié les relègue dans leur ghetto. L’opération des Monts Célestes aura réussi quand ce sentiment de pitié aura cédé la place à l’admiration.

« Faire envie, pas pitié »